Catégories
immobilier

Comment vendre son appartement/sa maison au meilleur prix ?

Comment vendre son appartement/sa maison au meilleur prix ?

Vendre une maison ou un appartement n’est pas une décision qui doit être prise à la légère. En effet, souvent, le bien en question représente beaucoup, il est un morceau de vie, il est donc évident que sa mise en vente se doive d’être au plus possible rentable. Ainsi, comment peut-on s’assurer de vendre sa maison ou son appartement au meilleur prix ? Pour cela il est primordial de se poser au moins six questions :

Êtes-vous sûr de vouloir vendre ?

La première chose à faire lorsque vous décidez de vendre, c’est remettre en question ce choix. Êtes vous bien certains que c’est ce que vous voulez ? En effet, trop de vendeurs engagent des procédures et se désistent par la suite. Il faut donc bien être au clair sur ses projets, cela doit être une décision mûrement réfléchie. De même, ce long temps doit aussi vous permettre de vous préparer pour la vente. Les rénovations et travaux que le bien nécessite peuvent être engagés. En bref, vendre une maison c’est avant toute chose anticiper.

A combien est estimé(e) votre maison/appartement ?

Évidemment, lorsqu’il est question de vendre au meilleur prix, le facteur de l’estimation entre en compte. Bien estimer sa maison permettra de fixer le prix juste dont pourra bénéficier le vendeur. Estimer le juste prix du bien permettra aussi de le vendre plus rapidement. Comment faire ? Si vous voulez réaliser une estimation, plusieurs critères entrent en compte: l’état du bien et sa surface, sa position géographique, la valeur d’autres biens équivalents aux alentours. Cependant, il est clair qu’il sera toujours préférable de vous tourner vers des professionnels de l’estimation. Qualifiés dans le domaine, ils sauront vous conseiller et proposer un chiffre des plus profitables, qui ne sera ni trop élevé, afin d’attirer les acheteurs, et  ni trop bas, pour que vous sortiez gagnant de votre affaire.

Quel est l’état de votre bien ?

Mais avant même d’estimer sa maison/appartement, il est impératif de l’évaluer. C’est à dire ? Réaliser un diagnostic DDT (dossier diagnostic technique) et faire un état des lieu. Ces documents vous seront de toute manière demandés avant tout compromis de vente, il est donc judicieux d’anticiper ces démarches. Il est question ici, de se mettre au point sur ce qui est vétuste ou non fonctionnel et qui pourrait faire perdre de la valeur à votre bien. Ainsi, vous devez être au clair sur le coût que cela impliquerait de réaliser des travaux afin, premièrement, de pouvoir calculer si oui ou non il est rentable, pour vous, de prendre à charge ces rénovations, et deuxièmement, d’être en capacité d’en tenir informé le futur propriétaire. Dans la majeure partie des cas, vous êtes gagnant à entreprendre vous-même les travaux, puisque le coût engendré dépasse très rarement le montant que vous auriez perdu à l’achat. Il est finalement important de se mettre au clair sur trois points : le prix du bien avant rénovation, le prix des travaux et la valeur du bien rénové.

Quand et où diffuser ma vente ?

Lorsque le prix est fixé, et les travaux possiblement réalisés, vient le moment de diffuser la mise en vente de son bien. Attention, la période ne doit pas être sélectionnée au hasard, puisqu’elle pourrait impacter grandement la vente ainsi que le prix. Il s’agit en fait de diffuser la vente de son bien à des périodes de l’année stratégiques pendant lesquelles les dépenses sont moindres, en général au printemps. Les acheteurs seront plus enclins à accepter un prix fort à cette période. De même, l’arrivée des beaux jours pourra aussi vous avantager à faire valoir votre maison ou appartement, si vous possédez un terrain, un balcon ou une terrasse.

Bien-sûr, les canaux de communication qu’offre internet sont d’une grande aide, de nos jours il est presque obligatoire de passer par là pour réussir à vendre un bien immobilier. Ainsi, des sites comme Leboncoin, Seloger, Bien’ici et bien d’autres vous permettent de gagner en visibilité. Cela va de soi, c’est aussi aux différentes agences auprès desquelles vous vous êtes engagé de diffuser voire de proposer votre maison ou appartement auprès d’acquéreurs.

 

Comment se comporter lors des visites ?

Vient à présent le moment de réaliser les visites. Il est impératif d’être bien préparé à cet exercice. En effet, il s’agit de connaître votre bien sur le bout des doigt afin de pouvoir répondre à toutes questions susceptibles d’être posées. De même, développer des arguments de vente en amont n’est pas dispensable, la manière dont vous vendez votre bien aura un fort impact sur l’image que le potentiel acquéreur gardera de votre maison/appartement. En faisant cela, il faut tout de même être lucide et ne pas se laisser emporter. En effet, il ne s’agit pas d’éluder les mauvais points mais bien au contraire de trouver un compromis compensatoire. Dans l’idée, cela revient à repenser les critères de votre maison de cette manière : « Certes… mais… », et à concentrer votre visite sur les points forts. Vous devez donc être au point sur le discours que vous offrez aux visiteurs. Cependant veillez à ne pas être trop présents lors des visites. Laisser de l’espace aux prochains propriétaires permet de vous détacher du bien et de faciliter leur projection. Vous devez également être impérativement honnêtes avec les visiteurs puisque cela pourrait se retourner contre vous en justice une fois la vente conclue.

Et pourquoi pas la vente aux enchères ?

Ce dernier point, a pour but de vous diriger vers une pratique qui consiste à vendre son bien aux enchères pour s‘assurer de vendre au meilleur prix. Dans ce cas, si les enchères montent il est tout à fait possible de vendre son bien pour plus de sa vraie valeur, ce qui peut représenter une aubaine. Il est très pratique de passer par des sites internet prévus à cet effet.